Clara Luciani et Jeanne Added sont les invitées de la matinale à l'occasion de la fête de la musique organisée par France inter à l'Olympia

L'une chante en français, l'autre en anglais, mais toutes deux seront ce vendredi soir sur la scène de l'Olympia pour la Fête de la musique de France Inter : Clara Luciani et Jeanne Added étaient les invitées de France Inter ce vendredi. Les deux artistes ont confié leur admiration mutuelle : "Je suis totalement fan de Jeanne Added, elle représente ce que je ne sais pas faire. Je suis allée voir ses balances en cachette, savoir chanter à ce point, si bien se connaître, je suis très impressionnée", explique Clara Luciani. Jeanne Added lui retourne le compliment : "C'est quelqu'un de délicieux, elle a une voix magnifique".  

Avant de faire de la musique de façon professionnelle, Clara Luciani se souvient : "Je faisais la fête de la musique avec mon père et ma soeur, on allait à Marseille, on se mettait n’importe où et on chantait des chansons dans la rue. J’ai surtout tué Wonderwall d’Oasis plusieurs fois, c’était la seule chanson que je savais jouer et c’était souvent un massacre". 

L'une et l'autre des deux chanteuses abordent leur place en tant que femmes. Dans La Grenade, Clara Luciani explique que "c’est une chanson que j’ai écrite parce qu’en étant une jeune femme, je trouvais ça très compliqué, tout ce qu’on attendait de moi. Avec cette chanson, j’ai eu envie de refuser tout cela, et juste d’être moi". 

"Les injonctions sont hyper fortes, elles sont partout, tout le temps, c’est fatigant. (...) Pour la grande majorité de la part féminine de ce monde, les impératifs sont grands et nombreux", ajoute Jeanne Added. 

France Inter fête la musique à l’Olympia, vendredi 21 juin 2019 de 20h à 1h du matin

Le programme

  • Légende du visuel principal: Jeanne Added et Clara Luciani invitées du 7/9 quelques heures avant de se produire sur la scène de l'Olympia pour la Fête de la Musique © Radio France / capture d'écran
Les invités
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.