Géographe, ethnologue, défenseur des minorités du Grand Nord et fondateur de la collection "Terre Humaine" chez Plon, il est le premier Européen à avoir atteint le pôle géomagnétique nord et à avoir partagé la vie des derniers esquimaux polaires : Jean Malaurie est l'invité d'Ali Baddou.

Jean Malaurie explique comment, à l'âge de 27 ans, il découvre le taoïsme, "un immense champ de connaissances du monde, initié quatre siècles avant Jésus-Christ par Lao Tseu, un sage chinois qui a une perception de la respiration embryonnaire de la nature".

Il faut savoir ce que l'on veut faire de sa vie, car on est entre la vie et la mort.

Et de le recommander à Nicolas Hulot : "Il faut qu"il reste silencieux devant les monts d'Arrée, les mers déchaînées et qu'il respire la nature."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Je me suis attachée aux pierres. La géocryologie m'a fait comprendre qu'il y a là une homéostasie. Les Inuits m'ont enseigné l'animisme, pas simplement de l'agitation, des idées de païens écervelés, mais toute une pensée."

  • Légende du visuel principal: Jean Malaurie © AFP / PIERRE ANDRIEU / AFP
Les invités
L'équipe
Contact