Après s’être penché sur le bleu, le noir et le vert, l'historien français consacre une monographie instruite et richement illustrée à la couleur rouge.

Michel Pastoureau sur le plateau de la"Grande Librairie" sur France 5
Michel Pastoureau sur le plateau de la"Grande Librairie" sur France 5 © Sipa / Baltel

L'historien des couleurs est formel pour 2016 : l'année s'inscrit dans une gamme de gris. Michel Pastoureau craint d'ailleurs que cette teinte ne se fonce encore un peu plus en 2017.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

L'historien, qui publie son dernier ouvrage à la couleur rouge et à son rôle dans l'histoire explique : "La couleur politique moderne est née de la Révolution française."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

La couleur politique actuelle est dominée par le bleu :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le bleu et le coq sont toujours des emblèmes de la France, explique Michel Pastoureau, tandis que le rose socialiste s'efface.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le rose est une couleur un peu cheap, mal aimée : dans les enquêtes d'opinion, le rose est toujours mal placé. Les trois dernières couleurs citées sont toujours le rose, le violet et le brun

Contrairement à une idée reçue, Michel Pastoureau explique aussi que le drapeau tricolore n'est pas apparu le 14 juillet 1789, et aussi que les origines de sa création sont mal connues. Avant de revenir sur le rouge, couleur emblématique de France Inter :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

L'équipe
Contact
Thèmes associés