Eric Woerth, député LR de l'Oise et président de la commission des Finances à l'Assemblée nationale, est l'invité d'Ali Baddou à 7h50.

"J'ai rarement entendu un président aussi flou sur tout" estime Eric Woerth, après l'allocution d'Emmanuel Macron, jeudi soir, qui présentait les mesures de l'après-grand débat.

Sur les annonces d'Emmanuel Macron : "Il y avait une grande attentes, et en réalité [ce sont ] de petites mesures".

On regarde l'avenir de la France dans un grand rétroviseur, c'est pas parce qu'on copie un tableau qu'on devient un grand peintre

"Le président s'assoie sur la priorité : la réduction de nos déficits" estime encore le président de la commission des Finances à l'Assemblée nationale : "Au fond ce grand débat a servi de formation au président, il a découvert ce qu'était la France."

  • Légende du visuel principal: Eric Woerth © AFP
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.