Dominique Rousseau, professeur de droit public à l'université Paris-1-Panthéon-Sorbonne, est l'invité d'Ali Baddou.

En s'adressant au Parlement lundi 3 juillet à Versailles, une journée avant le discours de politique générale de son Premier ministre, quel message Emmanuel Macron veut-il adresser ? Pour Dominique Rousseau, professeur de droit public, a rappelé que ce n'est pas le premier à s'adresser aux parlementaires. Avant lui, ils étaient nombreux à s'être adressés indirectement au Parlement, à l'écrit. La seule différence est donc dans la forme.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Une façon de couper l'herbe sous le pied de son gouvernement ? Pas obligatoirement, estime notre invité, qui pense que le Président va surtout délivrer sa vision politique, la philosophie de son quinquennat.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

n préambule qui montre aussi l'intérêt et le respect du chef de l'État pour les institutions, puisqu'il réalise sa première allocution officielle devant les deux chambres.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Présidence jupitérienne : "On en fait trop"

Dominique Rousseau a également estimé que les critiques sur la présidence "jupitérienne" d'Emmanuel Macron étaient peut-être excessives.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

► REVOIR | Dominique Rousseau au micro d'Ali Baddou

  • Légende du visuel principal: Dominique Rousseau au micro d'Ali Baddou © Radio France / Capture d'écran
L'équipe
Contact