Stéphane Rozès, enseignant à Sciences-Po et HEC, président de CAP, société de conseils en stratégie d'opinion est l'invité du 5/7 de France Inter.

Stéphane Rozès, enseignant à Sciences-Po et HEC, président de CAP, société de conseils en stratégie d'opinion
Stéphane Rozès, enseignant à Sciences-Po et HEC, président de CAP, société de conseils en stratégie d'opinion © AFP / PIERRE VERDY

Emmanuel Macron a fait entrer au gouvernement trois trentenaires choisis parmi ses plus fidèles soldats, ses conseillers Sibeth Ndiaye et Cédric O, ainsi que la députée Amélie de Montchalin, resserrant les rangs autour de lui pendant cette période de crise.  

Choix surprise, Sibeth Ndiaye, sa conseillère presse réputée pour son franc-parler, est nommée à 39 ans au poste stratégique de porte-parole du gouvernement, à la place de Benjamin Griveaux, parti faire campagne pour la mairie de Paris.  

Amélie de Montchalin, 33 ans, l'une des porte-voix les plus virulentes de la Macronie à l'Assemblée, est récompensée par le poste de secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, remplaçant Nathalie Loiseau désormais tête de liste LREM aux européennes. Enfin Cédric O, conseiller de l'ombre du chef de l'Etat pour le numérique et ex-trésorier de sa campagne, devient à 36 ans secrétaire d'Etat au Numérique, le poste auparavant occupé par Mounir Mahjoubi, qui lui aussi brigue la mairie de Paris.  Cette annonce faite un dimanche soir -timing insolite pour un remaniement- permettra d'avoir un gouvernement au complet dès ce lundi, jour avancé du conseil des ministres.

Les invités
  • Stéphane RozèsPrésident du CAP (Conseils Analyses et Perspectives), enseignant à Sciences-Po et HEC
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.