Et si on profitait des vacances pour décrocher des écrans, et surtout pour déconnecter nos enfants ? "Pour ne pas que l'enfant dérange, on le mets devant l'écran" estime Sophie Marinopoulos, psychologue, qui interroge la place laissée aux enfants dans notre société : elle est l'invitée de Mathilde Munos à 6h20.

"Les écrans ne sont pas néfastes, c'est la manière dont on les utilise" précise la psychologue Sophie Marinopoulos.

"Il faut arrêter de penser qu'on va se passer de écrans, nous vivons nous-mêmes, les adultes, sur des écrans. Le fléau, ce sont ces moments où les parents n'arrivent pas à offrir des temps relationnel de qualité". Elle prend l'exemple du train : les parents sont en difficulté, ils ont peur que leurs enfants dérangent… "Ce n'est pas la question des parents, mais de la société : quelle place laisse-t-on pour nos enfants dans nos villes, dans nos relations les uns avec les autres, dans notre manière de vivre ?…"

Elle estime qu'aujourd'hui, les parents n'ont plus autant de temps pour s'occuper des enfants : souvent les deux parents travaillent, donc ils vont devoir jongler entre vie personnelle, professionnelle et familiale. 

Pour ne pas que l'enfant dérange, on le mets devant l'écran

La psychologue ajoute : "Si on pouvait sauter l'adolescence, je crois que ça arrangerait beaucoup de parents". Elle estime que "la société n'arrive pas à accepter que _les enfants ne sont pas adultes en miniatures, mais des adultes en devenir_. Donc on a besoin qu'ils s'équilibrent dans leurs relations humaines". 

Elle parle de malnutrition culturelle, d'un fléau sanitaire aujourd'hui : "affaiblir nos enfants, les appauvrir dans leurs ressources internes. "Ils ne savent pas se supporter les uns les autres,  à commencer par nous aussi les adultes : nous avons un rapport à la frustration très compliqué. Quand quelque chose ou quelqu'un nous dérange, ça part immédiatement en violence. Or quand on n'a pas les mots, on tape ! donc ce manque de mots est un fléau, véritablement".

Vous mettez un enfant devant un écran, c'est un évitement relationnel, un évitement de langage. 

  • Légende du visuel principal: Objectif des grandes vacances : décoller nos enfants des écrans © Getty / Chris Stein
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.