Alors que l'Amérique doit connaître son nouveau président dans quelques heures, Grégory Philipps (Washington), envoyé spécial aux États-Unis, et les reporters Farida Nouar (Pennsylvanie) et Valentin Dunate (Texas) sont les invités de Mathilde Munos.

Les américains votent pour désigner 538 grands électeurs, il en faut 270 pour remporter les élections
Les américains votent pour désigner 538 grands électeurs, il en faut 270 pour remporter les élections © Getty / Jeremy Hogan/SOPA Images/LightRocket

Il n'y a pas que ces deux candidats Trump et Biden, mais une kyrielle dans tous les états (comme par exemple Kanye West) explique Gregory Philipps qui rappelle "qu'avec le système du collège électoral, ces petits partis ne sont pas représentés".

270, magic number 

Les américains votent pour désigner 538 grands électeurs, il en faut 270 pour remporter les élections : plus un un état est grand, plus il a de chance d'avoir de grands électeurs ( californie). "La règle c'est  winner takes all : si vous remportez la Floride, vous empochez tous ses grands électeurs", explique le journaliste.

il y a aussi le critère des Swing States (état-clés): il y en a une dizaine, et ne sont pas toujours les mêmes. Cette année, ce sont l'Arizona, le Wisconsin, la Pennsylvanie surtout, le Michigan et la Caroline du Nord qui peuvent basculer d'un bord à l'autre. 

Pennsylvanie, swing state 2020

Voilà un vrai swing state de cette élection : "un état clé crucial, il y a 20 grands électeurs, remportés il y a 4 ans par Trump dans un mouchoir de poche, donc les candidats ont mis les bouchées double dans cet état et multiplié les déplacements, comme Biden", explique Farida Nouar. "Pour l'instant, il a l'avance de seulement de 5 points" dans cet état très ouvrier. "C'est plus compliqué dans les zones rurales, plus républicaines : ici pour beaucoup de mineurs, impossible de voter pour quelqu'un qui va leur faire perdre leur job. Ici impossible de parler de parler de l'extraction du gaz de schiste par exemple, ce serait suicidaire".

Austin, Texas : le doute

Gros doute, dans cet état classiquement républicain, mais cette année les deux candidats sont au coude à coude. "La dynamique est clairement favorable aux démocrates qui rattrapent leur retard" explique Valentin Dunate. Avant le jour du vote : 10 Millions de texans ont déjà voté par anticipation. Explication : "Croissance démographique et changement : 1000 personnes arrivent par jour au Texas, notamment des jeunes attirés par la qualité de vie, ou des minorités"

Les invités
L'équipe
Contact