Le bras de fer entre les syndicats et le gouvernement commence aujourd'hui. Rémi Bourguignon, Professeur a l'université Paris Est Creteil, spécialiste des conflits sociaux, est l'invité de Mathilde Munos.

Le professeur estime que le gouvernement pèche par son "impréparation" dans cette réforme. "Pour les enseignants par exemple, le gouvernement a reconnu qu'il faudrait une mesure compensatoire. Donc, là, on sent qu'il n'avait pas vu les difficultés de cette réforme." Si la réforme des retraites est présentée comme un vecteur de justice sociale, "avec des gagnants et des perdants. Mais le sentiment général, c'est qu'il y a un risque de perte pour tout le monde."

Les invités
  • Rémi BourguignonChercheur-enseignant à l'Institut d'Administration des Entreprises de l'université Paris 1 - Panthéon Sorbonne
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.