Stéphanie Solier, pharmacien chercheur post-doctorante à l'institut Curie, est l'invitée de Mathilde Munos à 6h20.

"Quand on veut être chercheur, on ne fait pas ce métier pour l'argent". Stéphanie Solier va de contrat en contrat d'une durée de 18 mois, après 20 ans d'études et de recherche après le bac.  "Il faut montrer que l'on fait une recherche de qualité",  et les chercheurs dénoncent un système de financement au projet. 

"Un CDI projet, pourquoi pas, s'ils n'ont pas de CDI que le nom, cela pourrait peut-être permettre de repérer des chercheurs qui ont des projets de qualité et innovants", explique Stéphanie Solier. 

"Si un jeune me demandait conseil pour faire une carrière de chercheur, je lui déconseillerai de le faire, car il irait vers une situation de précarité". 

  • Légende du visuel principal: Recherche © AFP / TEK IMAGE / SCIENCE PHOTO LIBRARY / ABO
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.