Marie-Cécile Naves, directrice de l'Observatoire "Genre et géopolitique" à l'Institut de relations internationales et stratégique (Iris), qui fait paraître "La démocratie féministe. Réinventer le pouvoir" (Calmann-Lévy).

Un des scénarios les plus redoutés se profile aux Etats-Unis où Donald Trump a revendiqué dans la nuit de mardi à mercredi la victoire face à Joe Biden alors même que l'issue de l'élection présidentielle reste  indécise dans de nombreux Etats clefs du pays. Joe Biden demande que tous les votes soient dépouillés et dit qu'il remportera de la présidence à la fin des comptages. Le démocrate a repris deux État à Donald Trump par rapport à l’élection de 2016, l’Arizona et le Wisconsin. 

"La stratégie de Trump n'est pas très cohérente, car il demande de recompter les voix, mais pas là où il est en tête" explique Marie-Cécile Naves. Elle ajoute que, in fine, la Cour Suprême "n'est pas obligée de se saisir de tous les cas qu'on lui présente". Le 20 janvier "il faudra que les Etats-Unis aient un président"

> Présidentielle américaine : le bras de fer minute par minute

  • Légende du visuel principal: La Maison Blanche © AFP / .
Les invités
L'équipe
Contact