Le prix Nobel de physique a été décerné, mardi 6 octobre, au chercheur britannique Roger Penrose, à l'allemand Reinhard Genzel et à l'américaine Andrea Ghez pour leurs recherches sur les trous noirs. Christophe Galfard, écrivain et physicien, répondra aux question de Mathilde Munos.

Le chercheur britannique Roger Penrose, l'allemand Reinhard Genzel et l'américaine Andrea Ghez ont été récompensés par le Prix Nobel de Physique grâce à leurs travaux sur les trous noirs.
Le chercheur britannique Roger Penrose, l'allemand Reinhard Genzel et l'américaine Andrea Ghez ont été récompensés par le Prix Nobel de Physique grâce à leurs travaux sur les trous noirs. © AFP / European Southern Observatory

Le Nobel de physique a sacré hier trois pionniers de la recherche sur les trous noirs, le britannique Roger Penrose, l'allemand Reinhard Genzel et l'américaine Andrea Ghez. Ce sont parmi les objets les plus fascinants de l’univers.

Pour Penrose, qui a aussi travaillé Hawking, Christophe Galfard explique : "C'est un des plus grand physicien mathématicien aujourd'hui. Il a révolutionné tout ce qu'on sait de la gravitation. Il y a Einstein et il y a Penrose".

"Ce genre de Prix Nobel est quelque chose d'extraordinaire dans des domaines compliqués comme celui là, c'est exceptionnel que le prix soit décerné pour des études totalement théoriques. Dans les années 60, Penrose a créé des nouveaux concepts pour analyser ce que la théorie d'Einstein disait". 

Preuve irréfutable de l'existence des trous noirs

"On a commencé dans les années 70 à voir des endroits, dans notre univers, où ce genre d'astres, les trous noirs, pourraient exister. La preuve irréfutable a été apportée par Reinhard Genzel et Andrea Ghez".

À l'époque, il explique : "Des chercheurs ont réalisé qu'un trou noir géant était probablement au centre de toutes les galaxies de l'univers. Le nôtre, celui de notre galaxie, n'est pas si grand que ça, il est énormément caché par des gaz, de la poussière des nuages, l'atmosphère de la terre. Eux ont pu voir tout ça". 

"Par la puissance de la pensée, on arrive à découvrir des choses  que l'on aurait pas imaginé juste en regardant le monde autour de nous"

"Pour l'instant, la seule application pratique de la théorie de la relativité générale d'Einstein, c'est le GPS. Ce n'est rien du tout, par rapport au domaine de la physique quantique : télé, ordi, radio, tout ce qui est un peu électronique est basé là-dessus. La théorie de la relativité d'Einstein va nous offrir des possibilités gigantesques dans l'avenir".

Les invités
  • Christophe GalfardDocteur en physique théorique. Il est notamment l'auteur de "L'Univers à portée de main" (coédition France Inter/Flammarion, traduit dans une vingtaine de langues) et de la trilogie pour la jeunesse : "Le Prince des Nuages" (PKJ)
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.