Virginie Collombier, spécialiste de la Libye, professeur à l'Institut universitaire européen de Florence, est l'invitée de Mathilde Munos.

 Les forces loyales au GNA du Premier ministre Fayez al-Sarraj, soutenu par l'ONU, arrivent à Tajura, grande banlieue côtière de Tripoli, le 6 avril 2019
Les forces loyales au GNA du Premier ministre Fayez al-Sarraj, soutenu par l'ONU, arrivent à Tajura, grande banlieue côtière de Tripoli, le 6 avril 2019 © Radio France / Mahmud TURKIA

De violents combats ont opposé dimanche près de Tripoli les forces du maréchal Khalifa Haftar, qui veut conquérir la capitale, aux troupes du Gouvernement d'union nationale (GNA), malgré des appels internationaux à la cessation des hostilités.  Washington a appelé à l'"arrêt immédiat" de l'offensive du maréchal Haftar. Mais les grandes puissances ne sont pas parvenues à se mettre d'accord à l'ONU sur une position commune concernant la crise libyenne.

Les invités
  • Virginie Collombierspécialiste de la Libye, professeur à l'Institut universitaire européen de Florence
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.