L'immense scénariste et écrivain Jean-Claude Carrière est mort hier soir pendant son sommeil. Le journaliste cinéma Laurent Delmas l'avait rencontré à plusieurs reprises. Il nous raconte ses souvenirs à 6h20.

L'écrivain, metteur en scène et scénariste Jean-Claude Carrière, qui a travaillé notamment aux côtés de Luis Bunuel, Jacques Deray ou Milos Forman, est décédé lundi soir à l'âge de 89 ans. Laurent Delmas se rappelle "un homme pluriel incroyable , une forêt à lui tout seul, intéressé à la fois par l'astrophysique, les chansons, les voyages, les romans, les chansons, le vin ..."

Pour le spécialiste du cinéma, Carrière était "un homme d'encyclopédie , quelqu'un pour qui il n'y avait pas de frontières. On se sentait tout petit avec en face de celui qui était d'une modestie totale, d'une infinie ouverture aux autres, tout ça en faisait un interlocuteur délicieux" explique Laurent Delmas qui l'avait reçu dans son émission "Ciné qui chante".

"J'ai toujours eu le goût d'écrire , à l'âge de 4-5 ans, on me faisait monter sur les tables pour raconter des histoires" racontait Carrière dans des archives sonores, à qui Pierre Etaix avait mis le pied à l'étrier. "Le conteur, c'est très important, ça vient de l'homme du sud, d'une tradition méridionale" rappelle ainsi Laurent Delmas

"Il savait illustrer cet art très très physique du burlesque", raconte celui qui loue sa capacité à aborder des univers très différents, de Tati à Bunuel  : "Luis et lui, c'était une histoire d'amour, une grande rencontre, ce devait être des discussions sans fin, ravageuses, à puissance 100".

Delmas qui explique aussi que Carrière ne soit pas forcément très connu du grand public, attribuant cela à la "malédiction des scénaristes en France : celle d'être le premier dans le processus de création d'un film, et d'être le dernier à être connu du public. Il refusait la sacralisation du scénario". 

  • Légende du visuel principal: L'écrivain et scénariste Jean-Claude Carrière en 2014 © AFP / PATRICK KOVARIK
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.