Luc Barruet, fondateur de l'association Solidarité Sida et de Solidays, est l'invité de Mathilde Munos.

Luc Barruet, fondateur de l'association Solidarité Sida et de Solidays, dans nos studios
Luc Barruet, fondateur de l'association Solidarité Sida et de Solidays, dans nos studios © Radio France

La France accueille mercredi à Lyon les contributeurs du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Objectif : que les grands donateurs réunis permettent cette fois d'atteindre l'ambitieux objectif de 14 milliards de dollars de budget pour la période 2020-2022. Pour Luc Barruet, le Fond mondial, qui existe depuis 2002, a sauvé 30 millions de vie : "C'est l'outil international qui fonctionne le mieux, le seul à même de maintenir les efforts a l'échelle planétaire" explique le fondateur de l'association Solidarité Sida et de Solidays.

Parmi les donateurs, certains ne contribuent pas comme il le souhaiterait : "Le Japon, l'Australie, la Norvège, le Moyen-Orient ne suive pas", alors que "les États-Unis donnent le plus, ils financent au tiers des contributions mondiales. Plus les autres pays donnent, plus les États-Unis contribuent". Alors que chaque minute, dans le monde, deux personnes meurent du sida, Luc Barruet rappelle que "sida, tuberculose, leucémie demeurent les grandes pandémies, trois enjeux majeurs".

Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.