Face à la deuxième vague de Covid, les Ehpads manquent cruellement de personnels, et Médecins sans frontières propose une aide d'urgence : Olivia Gayraud, coordinatrice du projet "appui aux Ehpad" de MSF, est l'invitée de Mathilde Munos.

Dans un Ehpad de la Drôme, mai 2020
Dans un Ehpad de la Drôme, mai 2020 © AFP / Nicolas Guyonnet / Hans Lucas

Lors de la première vague, une équipe médicale de MSF avait déjà été sollicitée, explique Olivia Gayraud : "Depuis cet été, nous avions identifiés les risques psycho sociaux du personnel avec la mise en place du groupe de parole et nous avons continué à faire une surveillance sanitaire en île-de-France. Nos équipes médicales von apporter un appui technique et compléter l'offre médicale". 

"Tous les Ehpads sont à risque, la vie en collectivité est un facteur de risque certain" affirme-t-elle. Le recrutement a démarré aujourd'hui, et MSF espère ainsi de nouvelles candidatures spontanées. 

Dans les groupes de paroles, "MSF s'est aperçu que le personnel s'est senti particulièrement isolé et choqué par des épisodes de fin de vie difficile : de nombreux Ehpads n'ont pas d'infirmiers de nuit". Le personnel a "beaucoup appris en terme d'organisation, mais ils sont épuisés physiquement, psychiquement". 

Les invités
L'équipe
Contact