"Nous cherchons à partager de bonnes pratiques, à s'inspirer les uns les autres" explique Valérie Plante, mairesse de Montréal (Canada) et l'invitée de France Inter vendredi matin à l'occasion du C40, le Cities Climate Leadership Group réuni en cette fin de semaine à Copenhague (Danemark).

Valérie Plante, mairesse de Montréal
Valérie Plante, mairesse de Montréal © AFP / William Volcov / BRAZIL PHOTO PRESS

Paris, Berlin, Chicago, Abidjan, Séoul, Johannesburg : 70 grandes villes prennent de nouveaux engagements pour le climat à l'occasion du C40, le Cities Climate Leadership Group réuni en cette fin de semaine à Copenhague (Danemark). 

"Nous cherchons à partager de bonnes pratiques, s'inspirer les uns les autres. Il y a un esprit de saine compétition qui est fort stimulant, parce que d'une ville à l'autre on souhaite vraiment se démarquer et inspirer les autres ; montrer que nous comprenons bien la crise climatique même si nos contextes sont très différents, montrer aussi aux gouvernements que les villes agissent", témoigne Valérie Plante, mairesse de Montréal (Canada), sur France Inter.  Mais d'une ville à l'autre, "les contextes sont très différents", souligne-t-elle : "Le fait d'avoir de l'hydro-électricité au Canada nous évite par exemple d'avoir besoin de faire une transition écologique en ce sens".

L'élue à la tête de la plus grande ville du Quebec estime que les grandes villes "sont en première ligne" de la transition écologique et de l'urgence climatique. "Lorsqu'il y a une inondation, une vague de chaleur, ce sont nos citoyens qui en paient le prix. Nous avons donc à cœur d'assurer leur sécurité physique et la volonté de préserver la biodiversité, les écosystèmes", explique-t-elle.  

Les transports en commun, principal défi de Montréal

Valérie Plante explique que le principal défi de Montréal se situe au niveau de transports. "Montréal a été créé sur un plan autoroutier comme toutes les grandes villes nord-américaines. Le transport collectif a été sous-évalué, sous-estimé, sous-aimé et sous-financé pendant de trop nombreuses années. Pour combattre les gaz a effet de serre, c'est dans le transport collectif que nous devons agir. Mais ce n'est pas un sujet évident puisqu'on s'attaque directement aux habitudes des citoyens et à tout ce qui touche la mobilité." La ville de Montréal a également lancé la création d'un "quartier vert", c'est-à-dire à faibles émissions carbone, "une première au Canada". 

"L'environnement sera l'un des enjeux de la campagne" fédérale assure enfin Valérie Plante, expliquant que les problématiques sont très différentes d'une province à l'autre, certaines vivant par exemple du produit des sables bitumineux.  

Montréal au matin
Montréal au matin © Getty / Stanley Chen Xi, landscape and architecture photographer
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.