Le maire divers droite d'Olivet (Loiret) redoute une faible participation aux élections départementales et régionales si celles-ci étaient maintenues au mois de juin. Sa commune voit par ailleurs ouvrir ce lundi un vaccinodrome tenu par l'armée.

Préparation d'une injection de vaccin contre la Covid-19
Préparation d'une injection de vaccin contre la Covid-19 © AFP / Pascal Guyot

"Je souhaite que les élections aient lieu", explique Matthieu Schlesinger. "Elles ont déjà été reportées une fois. Pour la vie démocratique, il est important qu'elles se tiennent rapidement". Le maire d'Olivet, dans le Loiret, assure ne pas être inquiet sur la tenue des bureaux de vote. "Les bénévoles sont des personnes sérieuses qui savent respecter les gestes barrières. Ce qui est plus délicat, c'est la manière de mener campagne."

"Organiser les élections, c'est faisable. Avoir un vrai débat démocratique, c'est plus difficile."

La commune de Matthieu Schlesinger accueille à compter de ce lundi un vaccinodrome, installé dans un gymnase. Particularité : il sera tenu par des militaires de l'escadron du 12e régiment de cuirassiers. "C'est une vraie aide en ressources humaines, qui va limiter le coût pour la commune", précise l'élu. 

Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.