1 café 3 questions à Olga Mamoudy, autour de la loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme.

Les soldats des forces de sécurité anti-terroristes (opération Sentinelle) se tiennent le 18 juillet 2016 devant la mosquée de Bordeaux.
Les soldats des forces de sécurité anti-terroristes (opération Sentinelle) se tiennent le 18 juillet 2016 devant la mosquée de Bordeaux. © AFP / GEORGES GOBET

Olga Mamoudy est maître de conférences en droit public à l'université Paris-Sud.

Retour sur la loi anti-terroriste qui doit être votée dans quelques semaines. Ce texte doit pouvoir permettre de sortir de l'état d'urgence : "C'est une pirouette, car il s'agit de faire entrer dans le droit de commun des mesures prévues dans l'état d'urgence. Cela concerne la surveillance des lieux de culte, les visites domiciliaires ou les assignations en résidence".

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.