Sébastien Chadaud-Pétronin, fils de l'otage Sophie Pétronin, otage détenue au Mali depuis plus de deux ans, est l'auteur de "Ma mère, ma bataille"(Fayard). Il est l'invité de Mathilde Munos.

Sébastien Chadaud-Pétronin
Sébastien Chadaud-Pétronin © AFP / THOMAS SAMSON / AFP

La France "n'oublie pas" Sophie Pétronin, retenue en otage depuis son enlèvement par des hommes armés au Mali en décembre 2016, a assuré mardi Emmanuel Macron à l'occasion de l'hommage rendu aux deux commandos marine tués au Burkina Faso en libérant quatre autres otages, dont deux touristes français.  "Je pense à cet instant à Sophie Pétronin, toujours aux mains de ses ravisseurs, nous ne l'oublions pas, la France ne l'oublie pas", a dit le chef de l'Etat lors d'une allocution dans la cour d'honneur des Invalides à Paris.

"J'ai l'impression qu'à l'unisson, les autorités veulent faire quelqu'un chose" estime ce mardi le fils de l'otage Sophie Petronin, même s'il déplore : 

On sait que l'état français ne veut pas négocier, mais ce n'est pas si simple, on ne peut pas laisser quelqu'un mourir  

"Il faut me laisser partir là bas pour essayer de faire quelque chose pour elle. Une opération militaire est très peu envisageable pour libérer Sophie Petronin (...) On est dans une impasse et [elle] se sent abandonnée  est ce qu'on essaie de l'aider ou pas?  Je me demande comment elle est encore vivante aujourd'hui, les dernières nouvelles sont terrifiantes" ajoute-t-il.

Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.