"Nous avons voulu donner accès à Internet aux enfants, sans contenus adultes et sans violences" explique Éric Léandri, président de Qwant et invité de France Inter mardi matin. Avec son équipe, il a créé une déclinaison pour les enfants de son moteur de recherche européen, à destination des 6-12 ans.

"Après un attentat terroriste, même dans Paris, si vous cherchez le mot-clé, vous trouvez la Tour Eiffel", détaille sur France Inter Éric Léandri, président de Qwant, premier moteur de recherche européen et respectueux de la vie privée, qui ne revend pas de données. Des filtres "très spécialisés" ont été installés dans une version spéciale "enfants", Qwant Junior, à destination des 6-12 ans. "Il permet de donner accès à Internet aux enfants, sans contenus adultes et sans violences".

Au total, "des millions et des millions de pages" ont été "supprimées des résultats". Un travail impossible à faire pour des parents avec un simple contrôle parental. Éric Léandri cite également l'exemple de la ville de Versailles qui a installé Qwant Junior sur les postes de ses écoles. "Ils ont enlevé Google du domaine. Et sur le moteur, il n'y a pas de publicité car les sites qui vous enverrez vers de la publicité ont été déclassés. Si on cherche par exemple 'Légo', on trouver des explications sur ce que sont les Légos avant de trouver le site de la marque."

  • Légende du visuel principal: Éric Léandri, fondateur de Qwant, invité de France Inter. © Radio France / France Inter
Les invités
  • Eric LéandriCo- fondateur de Qwant.com, moteur de recherche européen alternatif ( qui ne vous traque pas)
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.