Quatre Français sur dix manifestent un faible intérêt pour l'actualité, selon le baromètre annuel publié ce mercredi par le journal La Croix. Quelles leçons les médias doivent-ils en tirer ? Guillaume Goubert, directeur de La Croix, est l'invité de Mathilde Munos.

Guillaume Goubert, directeur du journal La Croix
Guillaume Goubert, directeur du journal La Croix © Radio France / Radio France

Les Français boudent l'actualité. Dans le 33e baromètre de confiance réalisé par Kantar pour le journal La Croix, l'intérêt pour l'information atteint son plus bas niveau historique. 28 des personnes interrogées disent s'intéresser "assez faiblement" aux nouvelles et 13% "très faiblement".

"On peut se demander si ce n'est pas plus l'expression d'une insatisfaction à l'égard de l'information qu'une baisse de l'intérêt pour l'actualité en tant que telle", suggère Guillaume Goubert, directeur du journal La Croix. "Il y a à la fois une saturation par rapport au volume d’informations et leur concentration sur quelques sujets, mais aussi une critique à l’égard des médias considérés comme trop proches des structures de pouvoir".

► À LIRE : Baromètre 2019 : les Français blasés par l'actualité (ou son traitement dans les médias)

Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.