Frédéric Potier, Délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT est l'invité d'Hélène Roussel.

Frédéric Potier, délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme
Frédéric Potier, délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme © Radio France / Radio France

Le 22e rapport annuel de l’association SOS Homophobie sur les actes homophobes en France  relève une hausse de près de 5 % d’actes "LGBT phobes" et 15 % d’agressions physiques en plus. "Pédé" reste la première insulte prononcée dans les cours de récréation en France. En 2017, les forces de police et de gendarmerie ont pour leur part enregistré 1.026 infractions à caractère homophobe ou transphobe, soit pratiquement le même nombre que l'année précédente (1.020), selon la délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT.

Pour Frédéric Potier, "L'homophobie est ancrée dans la société.  Il faut se battre au quotidien, dans le travail le sport et les familles. La parole s’est libérée, et il y a une prise de conscience chez les professionnels. Les plaintes sont prises au sérieux. Ça évolue. Il y a 40 ans les homosexuels étaient fichés et poursuivis. Aujourd’hui, l’Etat combat l’homophobie ; donc je crois à la possibilité de transformer les esprits"

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.