Le marché américain est d'ordinaire "très rémunérateur" assure le directeur général de la Fédération des Exportateurs de Vins et Spiritueux de France (FEVS), Antoine Leccia. Pour surmonter les taxes américaines sur les vins français, il réclame un fond de compensation de 300 millions d'euros.

Antoine Leccia, Directeur général de la Fédération des Exportateurs de Vins et Spiritueux de France (FEVS)
Antoine Leccia, Directeur général de la Fédération des Exportateurs de Vins et Spiritueux de France (FEVS) © AFP / ERIC PIERMONT / AFP
Les invités
  • Antoine LecciaDirecteur général de la Fédération des Exportateurs de Vins et Spiritueux de France (FEVS)
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.