Arthur Dreyfuss, président de la fédération française des télécoms, est l'invité de Mathilde Munos.

Même s'il est tentant de tous traîner sur un écran, pensez tout de même à réduire un peu la voilure
Même s'il est tentant de tous traîner sur un écran, pensez tout de même à réduire un peu la voilure © Getty / Maskot

"Nous sommes habitués à des pics de consommation, on entre dans une séquence qui va la voir augmenter de façon continue, avec une consommation de la bande passante un peu plus importante mais nous sommes tous mobilisés pour que le réseau fonctionne pour les prochaines semaines, que tout le monde puisse communiquer, s'informer, étudier" explique le président de la fédération française des télécoms

"La discipline sociale doit s'accompagner d'une logique de responsabilité numérique"

"Il y a des priorités, qui nous imposent de faire de choix numériques" explique Arthur Dreyfuss, "nous conseillons aux Français de se mettre en wifi sur leur box, de télécharger séries et musique la nuit pour ne pas saturer."

"Les pics, habituellement, sont en fin de journée, ici ce sera une hausse continue avec les Français à la maison toute la journée pendant quelques semaines".

"Évidemment que les plateformes de jeux vidéo, de divertissement, de télé, consomment plus mais les autoroutes de l"info des réseaux télécoms sont comme celles sur lesquelles nous roulons quand nous partons en vacances. Ici c'est pareil : il faut prévoir et s'organiser, penser à son voisin, qu'il ne peut pas voir mais qui doit télétravail, à ses parents amis, qui ont besoin de contacter les services de santé. nous appelons nos clients a cette responsabilité".

"Nous avons la capacité de prioriser : les services de secours, de santé, le télétravail", poursuit-il, "nous avons les moyens d'adapter nos réseaux, nous devons le faire avec parcimonie sans pénaliser personne. Il faut que les Français puissent continuer à vivre depuis chez eux". 

"Les réseaux télécom sont indispensables à la bonne marche du pays dans les prochaines semaines, nous faisons appel à la responsabilité de tout le monde pour que cela fonctionne à long terme".

Prioriser : "C'est une option sur laquelle nous devons travailler. Nous regardons l'évolution du réseau minute par minute pour éviter le moindre problème, il y a des priorités pour la Nation". 

"Nous nous assurons que les accès aux services de secours soit possible à tout horaire de la journée".

Quelle neutralité du net ?

Sur la question de la neutralité du net : "Nous sommes dans des circonstances exceptionnelles, une situation inédite, de voir tous les Français chez eux. C'est compris par tous. Passer en wifi à la maison permet de passer par les réseaux fixes plus résistants. Télécharger la nuit permet de ne pas engorger pendant la journée quand il y a d'autres besoin, il s'agit seulement d'une nouvelle organisation pour tous".

Sur les textos reçus par de nombreux abonnés après le discours du président : "Les opérateurs télécom ont un rôle vital. Nous travaillons main dans la main avec le gouvernement, dans ces circonstances il était normal de relayer une info essentielle pour la population. C'est là qu'on se rend compte que les opérateurs télécoms sont en lien avec tous les Français. Donc les quatre opérateurs ont permis de partager cette information avec tous, il est de notre responsabilité dans ces circonstances d'avoir un civisme irréprochable".

Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.