Dans la nuit de vendredi à samedi, s'arrêtera le réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin). "C'est le premier chantier d'une série, mais ce n'est pas le premier chantier de démantellement en France", détaille Pierre Bois, chef de division de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) à Strasbourg.

La centrale nucléaire de Fessenheim
La centrale nucléaire de Fessenheim © AFP / SEBASTIEN BOZON / AFP
Les invités
  • Pierre Boischef de division de l’autorité de sûreté nucléaire (ASN) à Strasbourg
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.