Youna Marette, lycéenne belge à l’origine des mobilisations pour le climat, est l'invitée de Mathilde Munos.

Ils font l'école buissonnière pour sauver la planète Terre. Des adolescents se mobilisent depuis le début de l'année en faisant la grève des cours une fois par semaine. En Belgique c'est le jeudi. Rencontre avec Youna Mariette, chef de file de ce mouvement outre-quiévrain invitée par Anne Hidalgo à participer à une conférence internationale sur le climat. 

Mon discours n'est pas de dire ce qu'il faut faire, mais de demander aux politiques et aux industriels d'agir. Prenez vos responsabilités. 

Pour la jeune fille, les mesures individuelles moralisatrices ne suffisent plus. Elles doivent être beaucoup plus radicales et rapides. Elle représente un mouvement qui exprime son ras le bol du système de croissance effrénée, de la monétisation d'une nature si fragile. Et pour y remédier, ils demandent que toutes les décisions prises par les gouvernements soient évaluées pour leur impact sur l'environnement. Et qu'une politique climatique beaucoup plus ambitieuse et respectueuse soit mise en place. 

Les politiques nous reçoivent mais on a bien compris que cela ne sert à rien pour nous malheureusement, qu'il s'agit juste de communication pour eux. On ne veut pas couper le dialogue avec eux, mais on continue à se mobiliser. 

A ceux qui leur reprochent d'être la génération McDo et iPhone, ils répondent qu'ils sont nés dans cette société et qu'il n'est pas facile d'en sortir sans directement se mettre en marge. L'alarme est déclenchée depuis plus de quarante ans, et force est de constater que rien n'a jamais été fait. Cette génération a conscience qu'il faut agir et que c'est d'eux que cela dépendra.  

On se bat pour notre futur. On se préserve nous mais la planète aussi. On n'a pas le droit à l'erreur. 

Youna Marette admet que le ressentiment existe quant à la génération actuelle au pouvoir, mais souhaite avant tout qu'elle prenne les cartes en mains afin de bien les redistribuer. 

  • Légende du visuel principal: Mobilisation pour le climat à Bruxelles © AFP / NICOLAS MAETERLINCK / BELGA / AFP
Les invités
  • Youna Marettelycéenne belge à l’origine des mobilisations pour le climat
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.