L'ONG Foodwatch espère que le procès Spanghero de la viande de cheval vendue pour du boeuf, qui s'ouvre lundi à Paris, permettra de "briser le cercle infernal" des "scandales alimentaires" et demande d'améliorer la traçabilité. Karine Jacquemart, directrice générale de Foodwatch France, est l'invitée de Mathilde Munos.

  • Légende du visuel principal: Karine Jacquemart entourée de Nicolas Hulot et Mathilde Dupre devant le conseil constitutionnel en mars 2017 © AFP / MARTIN BUREAU / AFP
Les invités
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.