RSF dépose plainte contre Facebook en France pour “pratiques commerciales trompeuses”: Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters Sans Frontières est notre invité de 6h20.

Reporters sans frontières vient de porter plainte contre Facebook France à qui il reproche de ne rien faire pour lutter contre les discours haineux et contre la désinformation, notamment au sujet de l’épidémie de Covid.

"Nous avons porté plainte pour Facebook France et Facebook Irlande,  car lorsqu'on s'inscrit, c'est auprès de ce dernier" explique le patron de RSF : "Ce que nous reprochons c'est une pratique commerciale trompeuse. Ses engagements ne sont pas remplis : Facebook prétend diffuser des informations fiables : c'est faux. En période de pandémie, Facebook a abondamment diffusé le film 'Hold up', parfois étiqueté 'informations fausses', mais parfois ce n'est pas le cas. Il ne faut certainement pas que Facebook soit responsable de ses contenus, ce serait dangereux et cela ferait du patron de Facebook une sorte de rédacteur en chef mondial".

"Cette plateforme a une responsabilité particulière. Une décision en France pourrait avoir une portée dans l'ensemble du monde"

En France, Facebook compte 38 millions d'utilisateurs, 24 millions au quotidien. "Facebook se prévaut de lutter contre les fausses informations, les propos haineux, les contenus illégaux, mais pendant le Covid, cela été le plus grand pourvoyeur de thèses complotistes" poursuit Christophe Deloire. Ce dernier fait valoir des exemples, par exemple avec un journaliste de l'Union de Reims agressé dans la rue, et qui été victime d'une vague de messages haineux. "Le niveau d'agression demeure extrêmement élevé, c'est pour cette raison que l'on passe au droit pénal. 

  • Légende du visuel principal: Christophe Deloire © AFP / STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.