Bertrand Périer est avocat et professeur d’éloquence. Un rapport pour reformer le baccalauréat sera remis aujourd'hui au ministre de l'Education nationale. Une grande part sera accordée à l'oral et l'éloquence.

Bertrand Périer professeur d'éloquence
Bertrand Périer professeur d'éloquence © AFP / Joël Saget

Un rapport préconise de réformer le baccalauréat général en le limitant à quatre épreuves finales, un grand oral et un contrôle continu. Le grand oral au baccalauréat, ce serait 30 minutes devant un jury  avec dans le jury des personnalités extérieures (journalistes, comédiens, etc...) 

Bertrand Périer : "Il était temps. On n'est pas égaux devant la prise de parole en public. mais c'est bien de préparer les élèves, plutôt que de laisser ces inégalités perdurer. Se familiariser avec la prise de parole en public, plus c'est fait tôt mieux c'est. Cette épreuve n'est une bonne idée que si elle est précédée d'une formation. L'oral est une compétence clé dans le monde contemporain. Il faut se faire un tout petit peu violence. Il faut se dire qu'on est dans un monde de la communication orale. C'est une condition d'insertion."  

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.