À l’occasion de la journée nationale d’hommage aux harkis, le gouvernement va présenter des mesures portant sur la reconnaissance de leur sort. Dalila Kerchouche, grand reporter à Madame Figaro, auteure de "Mon père, ce harki" (Seuil), est l'invitée de Mathilde Munos.

Légende du visuel principal:
Dalila Kerchouche en mars 2017 à Paris © Maxppp / Gaël Dupret
Les invités
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.