Le projet de loi "engagement et proximité", consacré aux maires, doit être voté mardi 26 novembre à l’Assemblée nationale. Sacha Houlié, député LREM de la Vienne, est l'invité de Mathilde Munos.

Ce 26 novembre, l'Assemblée nationale doit voter le projet de loi "engagement et proximité", qui divise la majorité, le Sénat et les élus. Selon Sacha Houlier les raisons de cette division sont les suivantes : "En 2015, on a fait un texte sans concerter les élus. Aujourd'hui, après les 96 heures de grand débat, l’objectif est de réparer cela, de leur redonner la confiance."

Le projet de loi prévoit un panel de mesures, dont certaines particulièrement clivantes, comme la question de l'intercommunalité. Certains élus accusent le gouvernement de les déposséder de leurs compétences. Sacha Houlier se défend : "Nous transférons des compétences à l’intercommunalité pour l’entretien des réseaux d’eau par exemple. Mais si les communes sont capables de bien investir, elles pourront récupérer cette compétence."

  • Légende du visuel principal: Sacha Houlié © AFP / Sacha Houlié
Les invités
  • Sacha Houliédéputé LREM de la Vienne, membre de la commission des Lois.
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.