La commission européenne va faire des propositions pour réduire la pollution causée par le plastique. Flore Berlingen, directrice de l’association Zéro Waste, est l’invitee d’Helene Roussel.

Avec le projet Zero Waste, les Européens sont appelés à repenser les systèmes de production, pour lutter contre le gaspillage et la surconsommation.
Avec le projet Zero Waste, les Européens sont appelés à repenser les systèmes de production, pour lutter contre le gaspillage et la surconsommation. © Getty / .

En 2050  il y aura plus de plastiques dans les océans que de poissons. Bruxelles va faire une proposition aujourd’hui car chaque année 100 000 tonnes de plastique sont déversées dans les océans par les seuls pays européens.

Flore Berlingen rappelle que "dégradé, le plastique devient invisible à l’œil nu ; il se transforme en nano fragments que l’on ne perçoit plus et les additifs qu’il contient sont des perturbateurs endocriniens". 

La commission européennes va proposer d'interdire la fabrication de cotons tiges et pailles en plastique.  

Cela vient de la commission, donc le message est fort ; le recyclage ne suffira pas, il faut couper le robinet. Pour ces objets qui ne sont pas recyclables, la meilleure solution c’est la suppression.

La commission a proposé des mesures différentes, selon les objets. Ceux pour lesquels il y a une alternative elle propose une interdiction. Pour les bouteilles en plastique, il y a déjà des alternatives, la commission veut optimiser le recyclage et donc la collecte. 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.