Emmanuel Kasarhérou, nouveau directeur du musée du Quai Branly - Jacques Chirac, est l'invité de Mathilde Munos.

Emmanuel Kasarhérou, le nouveau président du musée du quai Branly
Emmanuel Kasarhérou, le nouveau président du musée du quai Branly © AFP / Martin Bureau

"Il est temps que les collections retrouvent le public", estime Emmanuel Kasarhérou, tout juste nommé à la tête du musée du Quai Branly ce mercredi 27 mai 2020, et qui est le premier kanak à prendre la tête d'un grand musée en métropole : "C'est la première fois que quelqu'un qui vient de ces cultures, pourtant présentes dans ces collections nationales depuis plus de 400 ans, prend la tête de ces structures; je suis profondément honoré, même si les circonstances sont particulières".

«  Il fallait que le musée se colorise, nous sommes trop "blancs" », avait dit son prédécesseur. Emmanuel Kasarhérou, renchérit :  

Un musée qui a pour charge la diversité du Monde doit le refléter dans les hommes et les femmes qui l’animent.

Le nouveau président va poursuivre l'une des missions qu'il avait entamée :  "Recenser tous les objets kanaks à travers le Monde, un énorme travail lancé par le gouvernement en Nouvelle-Calédonie".

"On a inventorié 5000 objets environs", explique le directeur du musée, "il était important de savoir où était ce patrimoine, qui est surtout oral, c'était important d'en retrouver la trace."

Emmanuel Kasarhérou prévoit aussi de travailler sur la restitution de ces objets culturels pillés et affirme : "Il faut faire des recherches sur les origines de ces collections, leur circulation, ce qui n'animait pas forcément nos prédécesseurs".

Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.