Thierry Magnier, directeur du pôle jeunesse d’Acte Sud et président du bureau jeunesse du Syndicat National de l’Edition, est l invité de Mathilde Munos.

Thierry Magnier : "il faut voir que l’an dernier on a un Astérix à 2 millions d’albums vendus, donc la baisse qu'on enregistre dans le secteur s'explique un peu.  C’est plutôt chez les ados et jeunes adultes que ça baisse un peu, le secteur petite enfance se développe bien.  Le temps d’écran c’est du temps de lecture parfois… mais beaucoup de temps de lecture est pris par d’autres types d’écrans. Les auteurs sont dans une précarité, les éditeurs de création souffrent aussi, tout comme les libraires indépendants. Les bibliothécaires ont aussi moins de fonds pour acheter les livres. On y travaille pour remettre le secteur en place. Mais le secteur marche très bien en France et en l’étranger". 

  • En France, 1 livre sur 3 vendu est 1 livre jeunesse.  (1 sur 2 si on inclut la bande dessinée)
  • 70% des livres vendus à l'étranger sont vendus en Chine.. 
  • 17 000 titres ont été publiés l’an dernier (En 2000  on était à 8 000 publications dans l'année)
Légende du visuel principal:
Thierry Magnier, directeur du pôle jeunesse d’Acte Sud et président du bureau jeunesse du Syndicat National de l’Edition © AFP / MIGUEL MEDINA / AFP
Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.