Ian Brossat est adjoint PCF - Logement, habitat durable et hébergement d'urgence à la mairie de Paris

Ian Brossat
Ian Brossat © AFP / JOEL SAGET / AFP

Les forces de l'ordre ont lancé mercredi matin l'opération d'évacuation du plus gros campement de migrants parisien, où quelque 1.700 personnes ont été recensées au nord-est de la capitale. L'opération a débuté peu après 06H00 sur le campement  du "Millénaire", au cœur d'une bataille politique entre le gouvernement et la mairie de Paris. Cette évacuation, la 35e organisée dans la capitale depuis trois ans, "conduira à l'hébergement temporaire des personnes concernées dans une vingtaine de sites de Paris et de la région parisienne", a déclaré le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb dans un communiqué.

Pour Ian Brossat, adjoint chargé du Logement, habitat durable et hébergement d'urgence à la mairie de Paris,

"L’Etat a fini par nous entendre. Il y avait urgence c’était devenu ingérable.  Il y a eu 2 morts précédemment, et je regrette le temps perdu, cela fait des mois que l’on tire la sonnette d’alarme. Là les gens du campement du Millénaire se verront dirigés vers une place dans un des 18 gymnases proposés ; ils acceptent en général. "

500 nouveaux migrants arrivent chaque semaine dans la capitale. 

La maire de Paris a fait une proposition, nous demandons à l’état la création d’un centre de premier accueil à Paris.

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.