Ouverture du festival d'Avignon : Clément Demontis, guide conférencier officiel du festival d'Avignon, est notre invité de 6h20.

Répétition de "La Cerisaie" d'Anton Tchekov, du metteur en scène Tiago Rodrigues, avec Isabelle Huppert, dans la cour du Palais des Papes, 3 juillet 2021
Répétition de "La Cerisaie" d'Anton Tchekov, du metteur en scène Tiago Rodrigues, avec Isabelle Huppert, dans la cour du Palais des Papes, 3 juillet 2021 © AFP / Nicolas TUCAT

Le festival d'Avignon reprend ses quartiers dans la Cité des papes.La 75 édition débute aujourd'hui, et Clément Demantis, guide officiel, va enfin pouvoir à nouveau partager l'histoire de ce grand rendez-vous culturel.

"On a tous hâte de repartager des spectacles et ces échanges dans la ville. Vu la fréquentation, il y a des protocoles renforcés, avec le port du masque notamment dans le centre historique. Plus de 400 levers de rideaux sont prévus dans la sélection officielle, cette année" prévoit-il.

Et il raconte les débuts de cette messe annuel du monde théâtral : "Tout est parti d'un exposition d'art contemporain en 1947 dans le Palais des papes: les organisateurs ont voulu la prolonger en contactant Jean Vilar pour y présenter sa pièce à succès présentée à Paris, "Meurtre dans la cathédrale". Lui propose au contraire de jouer 3 créations, et une scène est montée dans le palais gothique en été". 

Dans la ville, des habitudes se dessinent entre les locaux et les artistes invités : "Au départ, les comédiens étaient logés chez l'habitant et les gradins étaient complétés par des chaises de jardin, prêtées par des Avignonnais qui avaient marqué leur nom dessus pour les récupérer". 

À la fin des années 60 le 'Off' se crée pour profiter du public attiré par la programmation de jean Vilar. 

Les invités
L'équipe
Contact