La députée communiste des Hauts-de-Seine est l'invitée de Carine Bécard, alors que la fête de l'Huma se déroule ce week-end en Seine-Saint-Denis, à la Courneuve.

La députée communiste des Hauts-de-Seine Elsa Faucillon à l'Assemblée Nationale à Paris le 22 mars 2020.
La députée communiste des Hauts-de-Seine Elsa Faucillon à l'Assemblée Nationale à Paris le 22 mars 2020. © AFP / Ludovic Marin

"Il y a dans ce pays une volonté de sortir Macron" estime sur France Inter la députée communiste des Hauts-de-Seine Elsa Faucillon. "Il a fait grimper de manière folle les inégalités dans ce pays. Il y a une responsabilité à gauche." Elle revanche, la députée regrette le nombre de candidats de gauche et écologistes présents sur la ligne de départ : "C’est une folie qu’il y ait six, peut-être sept, peut-être huit candidats." Elsa Faucillon se dit "en colère de cette situation".

La députée souhaite retrouver "un vote de conviction, et non un vote tactique ou un vote d'élimination." Pour autant, pas question encore de parler d'alliance avec La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, ou le Parti Socialiste. La maire de Paris Anne Hidalgo doit annoncer sa candidature ce dimanche.

Les invités
L'équipe