Gilles Boyer, candidat "LR" des Hauts-de-Seine, veut une entente avec la République en Marche dans les circonscriptions où le FN peut l’emporter. Il est l'invité de Léa Salamé.

Gilles Boyer (capture d'écran)
Gilles Boyer (capture d'écran)

Interrogé sur la volonté de Donald Trump de retirer les États-Unis de l'accord de Paris contre le réchauffement climatique, Gilles Boyer est catégorique :

Ce serait presque criminel. Une tâche dans son mandat qui en compte déjà quelques-une

Sur les difficultés que rencontre la droite

"La famille des Républicains est traversée aujourd'hui par des fractures profondes" :

Et le candidat LR dans les Hauts-de-Seine de reconnaitre :

Je demande qu'on respecte ceux qui ont choisi de rejoindre le gouvernement

Sur l'affaire Ferrand

"La presse est dans son rôle", estime Gilles Boyer . "La question est : est-ce que Mr.Ferrand est capable, en confiance, de porter les réformes de son ministère?"

Sur son entente avec La République en Marche

"Je ne veux pas me sentir corseté. Je pourrais voter contre les mauvais projets que ce gouvernement pourrait présenter" explique Gilles Boyer :

Revoir l'interview intégrale en vidéo

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.