Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et de l’Innovation, est l'invitée d'Hélène Fily à 7h50.

Frédéric Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, répond aux questions d'Hélène Fily sur la réforme de l'accès à l'université. 

La ministre, qui affirme vouloir trouver 22 000 places supplémentaires pour les futurs bacheliers, conséquence du "baby-boom" de l'année 2000, affirme avoir déjà réussi à financer 19 000 places, dans des filières en tension, c'est à dire des filières qui avaient dû refuser du monde les années précédentes, faute de place ou de personnel enseignant. Mais Frédérique Vidal attend surtout la fin des vœux sur ParcourSup, l'outil qui remplace APB, pour avoir une vision plus complète des demandes des futurs étudiants.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Tous les étudiants auront donc une place dans la filière de leur choix ? C'est du moins l'objectif, même si Frédérique Vidal rappelle au passage que les filières scientifiques sont rarement les plus demandées et qu'il existe des filières où la place ne manque pas.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Mais elle rassure aussi les lycéens - et leurs parents : Non, il n'y a aura pas de sélection à l'entrée à l'université, seulement une proposition d'accompagnement, le fameux "oui, si", et que les étudiants auront, de toute manière, le dernier mot sur leur choix d'orientation.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

  • Légende du visuel principal: Frédérique Vidal en janvier 2018 © AFP / JACQUES DEMARTHON
Les invités
  • Frédérique VidalMinistre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.