La chanteuse Melody Gardot est l'invitée de Léa Salamé. Elle revient avec un nouvel album "Sunset In The Blue" (Verve) fabriqué pendant la pandémie. Elle donnera un concert avec le Philarmonique de Radio France le 2 décembre 2020.

Mélody Gardot
Mélody Gardot © AFP / Joël Saget

La chanteuse a hâte de pouvoir jouer ce concert : "La musique sera très relax, on est dans un moment où l’on a besoin d’amour et j’espère que ça vous fera du bien."

Car la période est particulièrement étrange, même pour les artistes : "Même partager un sourire, c’est très difficile en ce moment", se désole Melody Gardot. "Moi, comme on ne voit pas mes yeux, personne ne sait si je souris, si je rigole… Je pense que c’est quelque chose qu’on ressent tous. Partager un sourire, même avec un étranger dans la rue, ça peut donner de l’énergie, c’est très important. Le plus difficile en ce moment, c’est peut-être pour les enfants : aux États-Unis on interdit aux enfants de se faire des câlins, même à 4/5 ans !"

"Je pense qu’à la fin de l’épidémie, on aura envie de se rejoindre, de se mettre ensemble, de reprendre nos proches dans nos bras : ce sera une grande fête d’amour !"

Les États-Unis, "un pays énorme, avec énormément de différences sur son territoire"

Dans son cas, la musique lui a même sauvé la vie : "À 19 ans, j’ai été renversée par une voiture, et je me suis retrouvée handicapée, avec un traumatisme crânien, au point de ne plus pouvoir parler. Au début, les traitements traditionnels n’ont pas marché, puis le médecin a suggéré la musicothérapie. J’ai réappris à parler derrière des tons, des notes. Nous les artistes, on sait. Quand je faisais de la musique sur scène, c’était le seul moment où je n’avais pas de douleur."

Dans son nouvel album, elle partage une chanson en duo avec Sting. Quand il a accepté de chanter avec elle, "j’ai appelé ma mère et je lui ai dit “je vais faire un truc avec Sting !“ C’est un artiste que je respecte beaucoup, un gentleman, un super auteur."

"Moi je suis une musicienne parce que j’aime la musique, commenter la politique ce n’est pas mon métier", explique Melody Gardot quand on l'interroge sur la récente élection américaine. "C’est un pays énorme, qui a énormément de différences sur son territoire. Je ne suis pas sûr que ni ce président, ni le prochain, puisse changer les États-Unis. Mais par contre, j’ai l’impression que désormais nous avons quelqu’un qui va nous envoyer des messages un peu plus sains. C’est très difficile de vivre quand la seule voix qui sort de la radio, c’est quelqu’un de pas très stable, qui allume des incendies à certains endroits."

Les invités
  • Melody GardotChanteuse, auteure-compositrice, pianiste, guitariste
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.