Philippe Poutou, conseiller municipal de Bordeaux, est l'invité de Léa Salamé à 7h50.

Philippe Poutou
Philippe Poutou © AFP / François Lo Presti

Après sa nomination au conseil municipal de Bordeaux, où l'écologiste Pierre Hurmic vient d'être élu, Philippe Poutou réagit : "Pour nous c'est énorme, on en est fier, ça permet d'ouvrir des portes pour les six années qui suivent".

Mathématiquement : "On ne pense pas faire pencher les votes en notre faveur mais faire rentrer la colère dans la mairie de Bordeaux."

"On considérait que la proposition de gauche était pas à gauche; par habitude, les listes très à gauche ne sont pas au second tour".

Rien de neuf dans le monde d'après

À propos de la crise économique qui suit la crise sanitaire, et la difficulté des états à y répondre : "Le monde d'après est exactement le même que le monde d'avant, dès qu'il y a un problème, ce sont les salariés qui payent."

"La bataille qu'on mène : imposer une économie qui fonctionne avec d'autres critères"

Pas candidat à la présidentielle (pour l'instant)

Sur l'acte III du mandat d'Emmanuel Macron : "On attend strictement rien, il faut compter sur la capacité de la population à faire entendre sa colère".

Les invités
  • Philippe PoutouHomme politique - Candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste à l'élection présidentielle 2017
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.