Maamoun Abdulkarim Directeur du Patrimoine et des Antiquités de Syrie est l'invité d'Alexandra Bensaid.

Maamoun Abdulkarim  Directeur du Patrimoine et des Antiquités de Syrie
Maamoun Abdulkarim Directeur du Patrimoine et des Antiquités de Syrie © Maxppp / Kyodo

Maamoun Abdulkarim Directeur du Patrimoine et des Antiquités de Syrie :

90% des objets syriens sont en sécurité. Mais il y a un an, quand la situation était dramatique nous avons décidé que si nous avions un souci avec Damas, nous transporterions les objets au Liban.

Il y a des hommes qui risquent leur vie dans notre direction du Patrimoine, on a perdu 15 personnes, 4 dont la tête a été coupée devant leur famille.

Il y a des milliers de fonctionnaires. Le patrimoine est hors débat politique. Je vais résister, c'est un travail difficile, chaque jour, pillages, destructions, sont quotidiens. Un jour la guerre sera finie et le patrimoine sera toujours là.

Reconstruire Palmyre ?

Notre musée national a été fondé par la France, donc l'attachement est très fort. Il y a un sentiment d'abandon par la France par moments. Mais la France n'a jamais abandonné notre direction des antiquités.

L'intégralité de l'entretien

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.