Après la disparition de Charles Aznavour, André Manoukian et Robert Guédiguian sont les invités de Léa Salamé, pour évoquer la figure et la carrière de ce géant de la chanson française.

André Manoukian évoque la personnalité de Charles Aznavour, avec lequel il avait déjeuné, quelques jours avant sa disparition : "Il avait une trentaine de titres prêts, qu'il voulait que j'arrange (...) On n'a fait que parler musique. Il n'avait pas peur : il voyait la chanson comme un acteur."

C'était un putain de pianiste, avec des accords de piano pas communs, une vraie science harmonique

André Manoukian évoque aussi la rigueur de l'artiste, explique pourquoi il ne faisait pas de rappel : "Parce qu'il contrôlait tout , il avait décidé d'avoir la main sur tout."

Robert Guédiguian, qui a souvent croisé le chemin du chanteur, notamment en Arménie, évoque Aznavour comme le "haut niveau de la chanson française" : 

Arriver à cette simplicité sans être simpliste, peu de gens ont ce talent dans la chanson

"Aznavour était sec, direct, sans fioriture, toujours du coté des démunis" explique le réalisateur : il avait l'opiniâtreté des migrants." 

Cocteau disait : 'Avec lui, le désespoir est devenu populaire' (Robert Guédiguian)

A propos du fils d'immigrants qu'était le chanteur, André Manoukian estime qu'il "avait le devoir d'excellence, d'être plus fort que les autres", qu'enfant, comme André Manoukian, "il faisait les traducteur pour ses parents" : "Pour se faire accepter, l'excellence primait". Robert Guédiguian, autre descendant de père arménien : "Ma mère est allemande, c'est possible la juxtaposition des origines, cela s'oppose à tout nationalisme. "

André Manoukian, lui aussi d'origine arménienne, rappelle son esprit d'ouverture, mais aussi son engagement : "Il m'avait ouvert au dialogue avec les Turcs", explique-t-il "et en même temps il m'avait dit  : 'Je ne chanterai jamais là-bas, tant qu'ils ne reconnaîtront pas le génocide arménien'".

Légende du visuel principal:
Charles Aznavour © AFP / Guillaume Souvant
Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.