Députée "La France Insoumise" de la sixième circonscription de Meurthe-et-Moselle, aide-soignante.

La nouvelle députée Caroline Fiat est revenue ce jeudi matin sur ces premiers pas dans l'hémicycle. L'aide-soignante a notamment précisé pourquoi les plaintes d'organisation et de vacances de certains députés, à l'instar de Jean-Luc Mélenchon, sont légitimes : il ne s'agit pas de "partir", explique la député, mais de s'organiser, par rapport à sa vie familiale tout d'abord, surtout quand la coupure estivale est repoussée d'une semaine à l'autre, mais aussi "se poser [...] pour devenir de bons députés".

► LIRE AUSSI | Emploi du temps et vacances d'un député, le vrai du faux

L'Insoumise explique que les députés de son groupe veulent se faire entendre auprès des autres députés, notamment en leur démontrant que leurs propositions ne sont pas systématiquement des propositions d'opposition. Pour ce faire, elle met en avant son travail pour réexaminer la situation budgétaire des EHPAD, en interpellant la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

En ce qui concerne la loi Travail, la France Insoumise se fera entendre autrement. Après les votes sur le code du Travail, Caroline Fiat appelle les militants de son parti à se rassembler dans la rue le 23 septembre prochain, une dizaine de jours après les premiers mouvements syndicalistes.

► REVOIR | L'interview intégrale

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.