Delphine Horvilleur, femme rabbin française du Mouvement Juif Libéral de France (MJLF) publie "Réflexions sur la question antisémite" (Ed. Grasset). Elle est l'invitée d'Alexandra Bensaid.

Delphine Horvilleur
Delphine Horvilleur © AFP / JOEL SAGET / AFP

L'une des trois femmes rabbins de France revient sur le surgissement d'actes antisémites au sein du mouvement : "Il y a eu des dérapages antisémites en marge du mouvement des gilets jaunes, des manifestations pas complètements surprenantes, mais il ne faudrait pas ramener le mouvement à une problématique antisémite".

Un marqueur de l'antisémitisme à travers les temps : que les juifs sont plus proches du pouvoir

"L'antisémitisme, ces dernières années est toléré, justifié : À Toulouse , par exemple, [lors de la tuerie aux abords d'une école juive] comment comprendre que des enfants assassinés n'aient pas mis la France dans la rue ? " 

Et Delphine Horvilleur n'hésite pas à comparer la violence contre les juifs dans une société avec "le canari dans la mine", comme le symbole d'une catastrophe à venir : 

Elle a étudié, dans son dernier ouvrage, le lien entre antisémitisme et misogynie : 

On assiste à la montée des 'Nous' identitaires qui viennent en compétition avec le 'Nous' de la nation

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.