Au lendemain du débat télévisé de l'entre-deux-tours de la présidentielle, Robert Ménard, maire de Béziers, est l'invité de Léa Salamé.

Robert Ménard en conférence de presse le 19 janvier 2016 à Béziers, sur le projet de création d'une milice patriote.
Robert Ménard en conférence de presse le 19 janvier 2016 à Béziers, sur le projet de création d'une milice patriote. © AFP / PASCAL GUYOT

Le maire de Béziers réagit au débat de l'entre-deux-tours : "C'était un débat comme on n'avait pas l'habitude d'en voir. Jusqu'ici on avait la droite classique contre la gauche classique. [ Là ] on est sur un pugilat".

Sur la prestation de Marine Le Pen, Robert Ménard porte un avis positif :

Selon Robert Ménard, "Emmanuel Macron était calme, dans la gentillesse, il répondait à toutes les questions...enfin qui peut dire qu'il a répondu à toutes les questions ?", se reprend le maire de Béziers :

Ca veut dire qu'à la veille d'un vote, on peut pas se foutre à dos la communauté musulmane

Sur les approximations de Marine Le Pen pendant le débat

Robert Ménard, qui soutient Marine Le Pen sur ses affirmations contre Emmanuel Macron sur l'UOIF ou le dossier SFR, poursuit : "Je suis contre la sortie de l'euro, on a bien d'autres problèmes" :

Message de Robert Ménard à Philippe De Villiers :

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.