Jean-Claude Mailly, secrétaire général FO, est l'invité de Léa Salamé à 7h50.

Le secrétaire général FO annonce une journée de mobilisation contre la réforme du Code du travail. Jean-Claude Mailly a dû s’incliner face à la grogne de ses troupes qui réclamaient un durcisssement de ton.

Une grogne qu'il réfute. Pour Jean-Claude Mailly, la manifestation a toujours été une option, mais le secrétaire général du syndicat voulait voir aboutir les concertations et les négociations avec le gouvernement avant tout recours à un mouvement.

Pour autant, Jean-Claude Mailly n'imagine pas le gouvernement céder au mouvement de la rue, surtout que les ordonnances viennent tout juste d'être publiées, mais il espère sensibiliser Emmanuel Macron sur la révision rapide de certains points, au cas par cas.

Jean-Claude Mailly a également réagi à la visite hier d'Emmanuel Macron face aux ouvriers de Whirlpool. Si l'entreprise est sauvée, grâce à un repreneur italien, le syndicaliste s'inquiète quant à l'avenir de Prima, l'un des fournisseurs de Whirlpool qui se trouve également en difficultés.

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.