Françoise Hardy, chanteuse, est l'invitée de Léa Salamé à 7h50.

Françoise Hardy nous parle de "Personne d'autre" (Warner).  La chanteuse, dont l'état de santé ne laissait pas présager d'un nouvel album, raconte comment celui-ci est né presque "malgré elle", à l'initiative d'un ami proche et de sa maison de disque, avant qu'elle se prenne au jeu.

►►► ALLER PLUS LOIN - Journée spéciale Françoise Hardy ce jeudi 5 avril 

La chanteuse qui raconte aussi comment la spiritualité de ses amies l'a aidée à combattre le cancer et qui revient sur sa relation si complice avec Jacques Dutronc. Une relation qu'elle n'évoque à peine dans cet album.

Françoise Hardy, proche de Johnny Hallyday, raconte aussi son émotion à la mort du chanteur. Un bouleversement qu'elle a vécu depuis l'annonce des problèmes de santé de son ami et le vif émerveillement qu'elle a ressenti lors de l'hommage auquel a eu le droit l'idole des jeunes par tous ses fans. 

La chanteuse a d'ailleurs réagi sur les questions d'héritage qui déchirent la famille Hallyday depuis la mort de l'artiste, comprenant le besoin pour Johnny Hallyday de mettre ses deux plus jeunes filles à l'abri, mais apportant aussi toute sa compassion à Laura Smet et David Hallyday, les deux aînés du chanteur.

La chanteuse est également revenu sur les faits de harcèlement sexuel dénoncés dans les milieux artistiques, qui ont amorcé une certaine libération de la parole. Regrettant le côté binaire des mouvements tels que "Me too" ou "Balance ton porc", Françoise Hardy cherche à comprendre ce qui peut expliquer un certain manque de "valeurs" chez les personnes - les hommes, en particulier - qui se livrent à ces actes.

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.