Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, est l'invité de Léa Salamé à 7h50.

Le secrétaire général de la CFDT, principal syndicat en France, a regretté ce mercredi, au micro de Léa Salamé, la lenteur avec laquelle le gouvernement a répondu aux revendications des "gilets jaunes".

Laurent Berger estime cependant que la réponse ne doit pas être liée uniquement à la transition écologique, qui a cristallisé les inquiétudes des manifestants, mais elle doit viser à apporter de la "justice fiscale" et de la justice sociale.

 Alors que Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, a annoncé ce matin une évaluation de l'IFI, l'impôt sur la fortune immobilière, dispositif qui a remplacé l'ISF et qui est très critiqué par les classes populaires, et un éventuel retour en arrière sur cette mesure Laurent Berger a salué l'annonce, même si celle si n'est qu'un début.

Laurent Berger appelle à aller plus loin, en taxant davantage les hauts revenus, et à ce que la concertation programmée les trois mois à venir donne des résultats concrets.

Un dialogue donc, auquel la CFDT invite les "gilets jaunes" à prendre part.

Légende du visuel principal:
Laurent Berger © AFP / Betrand Guay
Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.